In offerta Bruno Vitiello - La Vénus Noire Visualizza ingrandito

Bruno Vitiello - La Vénus Noire

RAY001

Prodotto nuovo

Roman traduit de l’italien par Pierre Jean Brouillaud.

Altri dettagli

38 Articoli

Disponibile

9,35 €

-15%

11,00 €

Scheda tecnica

Pagine 184
Dimensioni A5 : 148 x 210 mm
Rilegatura Brossurato
Illustrazioni No
Pubblico consigliato Maggiori di 16 anni
Anno di pubblicazione 2015
ISBN 978-88-6276-137-6
Data di aggiornamento scheda 2019-01-29

Dettagli

Rayons des Étoiles n. 1

La Vénus Noire

de Bruno Vitiello

L’Europe centrale est glacée et désolée, conséquence d’une Grande Catastrophe désormais légendaire. Un Ordre Teutonique ressuscité, celui des chevaliers-moines, maintient par la terreur la discipline parmi les paysans affamés et revenus à des conditions de vie barbares, lutte contre l’hérésie, impose la foi en un Dieu cruel et vengeur. Des mutations horribles, bien que rares, se produisent encore. Mais le fléau le plus terrible est la Vénus Noire: il s’agit d’une maladie sexuellement transmissible qui tue seulement les mâles et dont certaines femmes, appelées sorcières, sont porteuses saines. Une maladie si terrible et mortelle qu’elle a instillé dans tous les mâles une culture misogyne et une forte phobie sexuelle. La reproduction des serfs de la glèbe est en effet assurée par insémination artificielle, pratiquée par une guilde de maîtres fécondateurs. L’Ordre s’est engagé à endiguer les effets de l’infection en persécutant par la torture et le bûcher autant les sorcières que les malades. Dans l’un des bastions de l’Ordre est élevé le petit Christian, destiné comme d’autres enfants, les plus sains et robustes, au vœu de chasteté et à servir dans l’Ordre en tant que Chevalier. Mais il aura une relation sexuelle avec une femme, ce qui nuira à son honneur et à sa vie. Pour se racheter il acceptera d’effectuer une mission difficile et dangereuse qui est liée à la survie même de l’Ordre...

Traduit par Pierre Jean Brouillaud

Recensioni

Per il momento non ci sono recensioni.

Scrivi una recensione

Bruno Vitiello - La Vénus Noire

Bruno Vitiello - La Vénus Noire

Roman traduit de l’italien par Pierre Jean Brouillaud.